Hier samedi, nous avions sur le Pays Basque un temps magnifique: un joli ciel bleu, un beau soleil d'hiver ( ben oui, quand même! ce ne sont pas les Caraïbes, ici!!!) et surtout, des températures oscillants entre 15 et 16°C! je sais, je sais, les parisiens sont verts! :o)

Nous sommes donc allés à Biarritz en fin de matinée; après une ballade sympa - vous n'oubliez pas que lorsque l'on est à l'ombre, il fait moins chaud, surtout que Biarritz a des rues hypra venteuses! donc pensez à l'étole, ou la tite écharpe qui va bien, surtout pour les poussins! - nous avons opté pour un croque sur le front de mer, au soleil, face à l'Océan...C'est le moment ou l'on se sent vraiment les Rois du Monde!;o)

btz

Puis, nous avons repris la voiture pour nous rendre au CGR Anglet, près de Décathlon... Nous sommes arrivés vers 15h20, de peur qu'un samedi, en fin d'aprem, la séance ne se retrouve prise d'assaut par des hordes de pioupioux en furie... Et bien non! Le cinoche était désert, et nous avons pris nos billets tranquillou ( soit 8.50€+6€ quand même! ou est-il le temps ou l'on payait 27frs la place, en râlant que c'était de + en + cher? loinloinloin!!! ).

J'avais prévu le goûter et les douceurs, connaissant le Poussin à Roulettes, et j'ai bien fait!

affiche-Hotel-Transylvanie-Hotel-Transylvania-2012-25

Le film, maintenant: je ne vous refais pas le peech, Dracula a fait construire un hôtel bien caché, pour que tous les monstres puissent être à l'abri de ces affreux humains...mais sa fille Mavis va fêter ses 118 ans, et elle veut partir découvrir le monde! Bien sur, Papa Dracu freine des 4 fers, mine de rien, et tout va pour le mieux jusqu'à ce qu'un humain de 21 ans n'arrive à l'hotel...

Dès les premières minutes, le ton est donné: couleurs vives, magie et monstres sympas et rigolos... Le rythme s'accélère doucement, et il y a des moments ou on reste scotchés à son siège, pour peu qu'on oublie d'être un adulte!

La musique est sympa, on alterne tendresse et drôlerie, et le petit message sur l'amour parental, la relation filiale, la tolérance de la différence, et bien, je trouve que ça le fait! mon Piou a adoré, moi aussi! Le générique de fin reste dans la tête, et on a tous envie d'avoir le zing!;o)

Alors, sauf si vous êtes un vieux du genre péniblou ou tatillon sur la qualité des effets spéciaux ou en quête d'un vrai film gore, foncez! Je suis sure que vous allez adorer!

P.S; ah oui! Mention spéciale pour Mavis en chauve-souris quand elle fait ses grands yeux et son menton tremblotant, ainsi que pour les bébés loups-garous, trop rigolos, la palme revenant à Winona, à croquer avec sa txupette, et irrésistible dans son numéro de détective!

mavis